Assises du développement : réorienter la coopération

28/02/2013 - Lobby

Contribution de la Fondation Nicolas Hulot aux Assises du développement et de la solidarité internationale par Henri Rouillé d'Orfeuil , membre du bureau de la Fondation et Sébastien Galy, responsable du pôle soutien à l’action de la Fondation.

La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme est pleinement engagée dans le combat pour la transition écologique et le développement durable. Elle pense que cette transition est une nécessité historique pour toutes les nations quelles que soient leurs places dans la mondialisation. La politique de coopération internationale et d’aide publique au développement devrait devenir un outil et un levier au service des stratégies de développement durable définies par les pays du Sud. Mais, pour avoir un sens, ces politiques de coopération doivent s’appuyer sur les efforts des gouvernements et des « acteurs majeurs » des pays du Nord pour engager dans nos pays la transition écologique. Quelle crédibilité nos politiques de coopération pourraient-elles avoir si de notre côté nous ignorions cette nécessité historique de changer de cap ?

Dans cet esprit, la Fondation souhaite apporter une courte contribution aux Assises du développement et de la solidarité internationale sur deux points qu’elle estime majeurs : un premier point concernant l’orientation post-2015 et le lancement des Objectifs du développement durable (ODD), qui doivent indiquer à tous les acteurs les principaux leviers de la transition écologique mondiale, et un second point, sur une réorientation des actions de coopération reposant sur le repérage, la capitalisation, la validation, la diffusion et la valorisation d’« innovations » de toutes natures qui pourraient favoriser les transitions économiques, sociales ou environnementales et permettre ce changement de cap. 

 

© - Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme