Malgré des engagements trop conservateurs la Chine prend le tournant de la transition écologique

Mardi, 30 Juin, 2015

La Fondation Nicolas Hulot accueille favorablement une contribution de la Chine qui acte sa prise de conscience de l’urgence climatique mais regrette des engagements trop conservateurs pour se remettre sur une trajectoire 2°C. Ces engagements seront probablement dépassés par la réalité d’une transition énergétique chinoise rapide. Assumer un pic des émissions avant 2025 et une diminution de 80% de l’intensité carbone de son économie aurait incité d’autres grands émetteurs du G20 à revoir leurs engagements à la hausse avant la COP 21.

© - Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme