Vers une sortie de crises ? Nos axes clés pour une transition économique, écologique et sociale

01/03/2012 - Lobby

La transition écologique vise à faire évoluer notre société vers une économie sobre en ressources et respectueuse du bon fonctionnement des écosystèmes. Elle implique une évolution en profondeur des règles du jeu économique et démocratique, et se décline dans quelques grands secteurs : énergie, agriculture et alimentation, territoire et biodiversité.

« Le monde a changé en cinq ans. Non seulement les crises se sont entremêlées mais les relations entre les hommes sont devenues plus tendues, économiquement d'abord, socialement ensuite. L'Europe, faute de projet commun, peine à sortir de la crise. Les tentatives de résolution des problèmes posés par la dette, infructueuses jusqu'à présent, se soldent par l'accumulation de mesures d'austérité qui brisent le tissu social, ralentissent les dynamiques économiques et bien sûr continuent de saper les grands équilibres environnementaux. Dans cette période inquiétante de notre histoire, où les inégalités se creusent et où la misère se développe, il est plus que temps de reprendre notre destin en main. Il nous faut ouvrir un nouveau chapitre de l'évolution humaine, donner enfin corps aux notions d'éthique et de solidarité que nous avons progressivement mises de côté au XXe siècle. Il faut en finir avec les corrections à la marge qui dénaturent le projet écologiste ». Nicolas Hulot

Les axes clés de la transition écologique

  • Pour une 6ème république écologique

Réformer la constitution pour mettre le long terme au cœur des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire)

Renforcer la participation citoyenne pour redynamiser la démocratie

  •  Financer l’avenir et la transition écologique

Redonner aux Etats européens les moyens de financer les projets d’intérêt général grâce à leur banque centrale

Encadrer l’élaboration et la gestion du plan d’investissements afin d’en assurer la transparence et la bonne utilisation de l’argent

  •  Mettre en place une fiscalité environnementale

Réformer le droit pour permettre le développement de la fiscalité écologique

Supprimer les niches fiscales défavorables à l’environnement

Asseoir une fiscalité sur les ressources naturelles

  •  Engager la transition agricole

Réintroduire l’environnement au cœur de la PAC

Soutenir une restauration collective responsable, de proximité, de qualité et de saisonnalité

Rendre aux agriculteurs le choix et la propriété de leurs semences pour préserver la biodiversité

  •  Concrétiser la transition énergétique

Faire de la sobriété énergétique le cœur de la politique énergétique

Développer un mix énergétique résilient face aux crises

Lutter contre la précarité énergétique

Changer la gouvernance de l’énergie

  •  Une trame verte et bleue pour préserver la biodiversité

30 % du territoire sous un régime de protection effectif

Plafonner l’artificialisation des sols et lutter contre l’étalement urbain

Créer une agence nationale de la biodiversité

 

© - Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme